12 déc. 2009

Extraordinaire !

Lu dans Télérama :
Hier, je faisais mes courses dans un supermarché. A la caisse, mon attention a été attiré par une dame, bien mise, qui parlait avec la gérante du magasin. La dame n'avait pas assez d'argent, et s'excusait en disant qu'elle sortait d'un long séjour à l'hôpital, qu'il y avait longtemps qu'elle avait perdu le sens des réalités.
Un grand gaillard vêtu de vêtements de travailleur, peut-être pas tout à fait français, selon les critères de M. Besson, lui a tendu la main : "Madame, il vous manque six euros, les voilà." Il lui a remis probablement plus d'argent qu'il n'en avait dépensé pour sa boisson et son sandwich, puis s'est sauvé.
Les clients et le personnel l'ont regardé partir avec stupeur et gratitude. La dame a fondu en larmes. Monsieur, merci.
D'après Joëlle Brizard de Savigny-Sur-Orge

Je remercie Joëlle de nous faire partager ce moment d'humanité.

20 oct. 2009

Le nouveau fichier biométrique Parafes : encore la faute d'Internet ?

A l'occasion du lancement du dispositif de contrôle biométrique Parafes (passage automatisé rapide aux frontières extérieures Schengen) à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, j'ai entendu le ministre de l'immigration Eric Besson comparer -lundi 19 octobre- les empreintes digitales à une adresse IP (internet protocol).

Dans sa démonstration, le ministre explique que son dispositif, basé sur le volontariat, est moins dangereux que le fichage de nos données sur Internet à partir de l'IP.
Mais l'empreinte digitale d'un citoyen (une donnée personnelle) n'est pas l'adresse IP d'un ordinateur : l'une est une donnée personnelle intimement liée à l'individu et l'autre caractérise plutôt une machine connectée sur internet.
En aucun cas, une adresse IP ne peut être un attribut d'un individu contrairement à la génétique.

14 oct. 2009

A Paris, des travailleurs sans-papiers se mobilisent

Le Monde a publié un article intéressant sur les travailleurs sans-papiers en grève. Les conditions de travail de ceux qui rénovent les stations de métro parisien sont indignes et peu respectueuses des droits les plus élémentaires.


Le ministre de l'immigration, Eric Besson, ne se prononce pas vraiment sur leur régularisation. J'ignore si du point de vue de Besson, la rénovation nocturne du métro est un métier "en tension".
Mais la tension monte !

9 oct. 2009

Soutien aux travailleurs sans-papiers

Une marche de soutien aux travailleurs sans-papiers
Pour dénoncer le climat de délation qui semble s'installer en France, venez nombreux vous joindre, symboliquement, à la marche de soutien aux travailleurs sans-papiers organisée par le CS75 (Coordination des sans-papiers de Paris), samedi 10 octobre, à 14h.

La marche démarrera du 14 rue Baudelique, à Paris dans le 18ème arrondissement, pour se diriger vers le Ministere de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire, au 101 rue de Grenelle.

Il ne faut pas hésiter à faire passer l'information auprès de votre entourage.

Barack Obama est prix Nobel de la paix 2009

Nobel l'a fait
Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au président américain Barack Obama "pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples", a annoncé le comité Nobel norvégien.

Ce prix est à la fois un pari et un espoir pour l'avenir. Sa politique de main tendue et sa vision du monde ne peuvent qu'être renforcées par cette distinction.

8 oct. 2009

Un sans-papiers victime de son banquier corbeau

Travailleur mais sans-papiers...
Un Mauritanien sans-papiers de 41 ans, Yaro S., est arrivé en France 2002. Il a par ailleurs déposé un dossier de régularisation par le travail.
Il est client à la Société Générale depuis 2004, et verse son salaire de cuisinier sur son compte bancaire domicilié à Boulogne-Billancourt.
Samedi dernier, Yaro se rend à sa banque pour retirer de l’argent et régler son loyer.

Victime de son banquier délateur et zelé
A défaut d’être servi normalement par l'employé de banque, le client est plutôt arrêté par la police et menacé d'explusion. Comment cela est-ce possible ?
Yaro l'explique dans Le Parisien :
"Au guichet, l'agent m'a demandé une pièce d'identité. J'ai donné ma carte de séjour, il m'a dit d'attendre. En fait il a appelé la police. J'ai voulu sortir mais il a bloqué les portes" .

Yaro ne comprend toujours pas ce qui lui arrive, même s'il avoue que son titre de séjour est faux. Il doit être présenté ce jeudi aux autorités consulaires de Mauritanie, en vue de son expulsion du territoire.

Je m'interroge sur les motivations de cet agent si prompt à dénoncer un client de sa banque, il semble oublier que ce sont les clients qui lui assurent son salaire à la fin du mois. Pas de clients, pas d'agents bancaires.

A moins que ce ne soit pas un acte isolé à la Société Générale.

6 oct. 2009

Dans la série Flagrants Délits

Voici un des spots télévisés de la Halde diffusés sur France 3. J'aime particulièrement celui-ci pour la banalité de la situation. C'est d'un commun ! Malheureusement pas pour tout le monde.

A qui le tour ?
video

5 oct. 2009

Pour ne pas oublier que la discrimination est un délit

Le nombre de discriminations progresse
Les victimes de discrimination réagissent de plus en plus, c'est ainsi que la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité) a déjà reçu près de 8 000 réclamations depuis janvier 2009 contre 7 788 pour l’ensemble de l’année 2008.

Selon la Halde, l'emploi et les préjugés en raison de l'origine tiennent le haut du pavé des réclamations, sans aucune surprise.

video

Ne pas hésiter à réagir
Les victimes des discriminations doivent prendre conscience de leurs droits et ne pas oublier que la discrimination est un délit. A chacun de combattre ce fléau, et ne laissons pas ce délit impuni.

La justice devra aussi prendre sa part de responsabilité.

2 oct. 2009

Carrefour et l'affaire Kitenge, où est la vérité ?

Dans cette affaire (lire le billet précédent), la justice a tranché. Et la principale question demeure : Pierre-Damien Kitenge a t-il été traité de "sale noir" par le fonctionnaire du ministère de l'Immigration ?

Je crains que le désistement des "courageux" salariés du magasin ait abouti à occulter la vérité.


Oui, nous voulons tous la vérité.

Le Carrefour du sale Noir gagne

Flash back
Pierre-Damien Kitenge, agent de sécurité du magasin Carrefour de Charenton-le-Pont, avait porté plainte en avril 2008 pour diffamation et injure à caractère racial contre Gautier Béranger, adjoint du secrétaire général du ministère de l'Immigration - en charge de la communication interne - pour l'avoir traité de sale Noir.
Trois mois plus tard, le tribunal de Créteil classa la plainte sans suite.

La suite
Comme l'ancien employé a dénoncé les pressions exercées par Carrefour auprès des témoins salariés, dans le but d'étouffer l'affaire, il est à la fois remercié et attaqué en justice à son tour par l'enseigne.

Le verdict
Le Tribunal de grande instance de Nanterre a prononcé son verdict la semaine dernière : l'ex-vigile est reconnu coupable de diffamation et condamné. Les éléments permettant de chiffrer le préjudice des plaignants ont semble -t-il manqué au tribunal.

Kitenge a eu le courage de défendre sa dignité d'homme au prix de la triple peine (isolé, sans-emploi et condamné). Je regrette que les témoins de la scène aient finalement choisi de garder le silence sur ce qu'ils avaient entendu : citoyenneté rime parfois avec courage.

28 sept. 2009

L'humour particulier de Mustapha

C'est l'histoire d'un gars qui nous affirme d'emblée dans un article que Brice Hortefeux a trop d'humour. Ils se sont déjà rencontrés. Alors ? Il n'y a pas lieu de polémiquer sur les récentes déclarations du Ministre, dans la mesure où il paraît que c'est de l'humour auvergnat.

Ce Mustapha qui ne prononce plus son prénom lorsqu'il se présente au téléphone, fait à son tour preuve d'un humour particulier. M. Kessous écrit qu'il est arabe et musulman, qu'il a la peau trop basanée. Et, il se ferait passer pour un journaliste du Monde disent certains en abusant du "Bonjour, je suis M. Kessous du journal Le Monde...". Il nous décrit le racisme ordinaire dont il est victime au quotidien : il n'a pas compris que ce ne sont que des maladresses.

D'ailleurs si, durant de nombreuses années certains camarades et professeurs de son école catholique lyonnaise n'avaient eu de cesse de lui répéter "Retourne dans ton pays", "T'es pas chez toi ici" : ce n'était probablement que de l'humour de l'ancienne capitale des Gaules. Il va de soi qu'avec ses défauts, il n'est pas possible qu'il soit français tout court ! Rien que de l'humour, je vous dis.
Savez-vous que votre collègue Benoît Hopquin est aussi issu de l'immigration ? C'est vrai, cela ne se voit pas.
Alors Mustapha, ne redoutez plus de prononcer votre prénom au téléphone et soyez fier de votre richesse.

Merci pour la rigueur journalistique et la précision de votre article.

27 sept. 2009

Le racisme, seulement peur de l'autre ?

D'aucuns prétendent que le racisme s'explique par l'ignorance, la peur de l'inconnu, de l'étranger. D'autres pensent que si l'on est raciste, c'est de la faute de l'autre, il n'y a qu'à voir leurs comportements, la délinquance, leur religion et bien d'autres raisons.



Au fait, faut-il expliquer ou justifier le racisme ? Le justifier n'est-il pas le cautionner ? Je ne saurais répondre ce jour à cette question, en attendant de voir un raciste qui assume publiquement son racisme.

Le racisme, c'est aussi la peur de soi. Mais, quand il y a un raciste ça va pas !

30 mars 2009

Invitation au Printemps de la diversité à Paris


Voici une manifestation gratuite et un moment de partage pour fêter le printemps.
N'hésitez pas à y faire un tour !

4 mars 2009

En attendant Cayenne

A l'occasion de son passage au dîner annuel du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), Nicolas Sarkozy a déclaré que "les antisémites, les islamophobes, les racistes n'ont rien à voir, rien à faire sur le territoire de la République française". Très bien !
Concrètement que fait-on de tous ces individus et des idées vehiculées ? Peut-être organiser des charters vers Cayenne en attendant de leur trouver un pays d'accueil hors du territoire national.

28 févr. 2009

Dieudonné frappé au Québec !

L'humoriste Dieudonné vient d'être condamné par la justice québécoise à verser 46000 euros à Patrick Bruel pour propos injurieux.
En effet, Dieudonné avait traité le chanteur de militaire israélien et de menteur lors d'une émission diffusée en 2006. Et Bruel avait alors porté plainte au Québec : la cour supérieure de Montréal a tranché.

La justice française serait-elle moins efficace ?

10 févr. 2009

Quand Le Pen s'agite encore à Marseille...

Malgré sa condamnation pour provocation à la discrimination raciale, le président du Front national Jean-Marie Le Pen a encore frappé. Dimanche lors d’une conférence de presse à Marseille, il a affirmé que le jour où les musulmans seront 800.000 à Marseille «le maire ne s’appellera plus Gaudin mais peut-être Ben Gaudin». Il a poursuivi en précisant que «l’immigration de masse tend à prendre l’allure d’une véritable colonisation».

Les propos du président trouvent désormais peu d'échos dans les média, ce qui est en soi une bonne chose. Malheureusement ses idées font encore du chemin dans l'esprit de pas mal de ses concitoyens.

8 févr. 2009

Une camerounaise victime de discriminations liées à la nationalité

C'est l'histoire d'une Camerounaise qui vit en France depuis 2004 avec une carte de séjour «vie privée et familiale», titulaire du diplôme de bachelier en soins infirmiers obtenu en Belgique en 2006. La demande d'équivalence de son diplôme lui est refusée par les services du ministère de la Santé.

La Halde passe à l'action
La Halde a été saisie de l'affaire. Elle rappelle à l'occasion de sa délibération du 15 décembre 2008 qu'"en matière d'éducation et d'accès à l'emploi, le Pacte international des droits économiques sociaux et culturels, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques des Nations Unies et la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales interdisent cette discrimination".
La Halde recommande donc au gouvernement "de rétablir l’interdiction des discriminations fondées sur l’origine nationale, la suppression de la condition de nationalité pour la reconnaissance du diplôme d’aide-soignant et un réexamen de la demande de la réclamante".

Une absurdité idéologique
Comment expliquer que la Camerounaise ayant suivi le même cursus et obtenu le même diplôme qu'un ressortissant européen, se voit refuser une équivalence alors que le sésame du son camarade européen est bien reconnu en France?

Pire, le manque de personnel soignant en France est manifeste et endémique : ne nous dit-on pas à longueur de temps que les offres d'emploi ne sont pas pourvues dans ce secteur?.

4 févr. 2009

Un western de Besson avec des sans-papiers

Le ministre de l'Immigration, Eric Besson, a annoncé ce matin sur Europe1 une mesure qui met en scène les étrangers entrés illégalement en France : il promet une carte de séjour provisoire à tout clandestin qui dénonce son passeur.
Cette annonce me fait penser à ce bon vieux western à l'époque du far west où il n'y a pas de police.

A vous de trouver la farce!

1 févr. 2009

Le jour merveilleux selon Barack Obama

C'est l'histoire du combat d’une femme américaine, Lilly Ledbetter, employée de l’usine de pneumatiques Goodyear de Gadsen en Alabama. Lilly découvre qu’elle était moins payée que ses homologues masculins après des dizaines d’années de travail. Elle engage alors une bataille judiciaire afin d'être payée autant que ses collègues masculins, après plus de dix ans de procédure, la cour suprême rejette la plainte de Lilly en 2007 pour cause de prescription.

Un jour merveilleux
La première loi promulguée par Barack Obama concerne donc l’égalité salariale et consacre le combat de Lilly Ledbetter. La loi facilitera désormais les procédures judiciaires en cas de discrimination eu égard à l’âge, le sexe, la race, la religion ou le pays d’origine des salariés.
En effet, tout salarié disposait d'un delai de 180 jours pour porter plainte après un premier fait discriminant. Désormais le délai court après le dernier bulletin de salaire.

Je ne peux qu'être d'accord avec le président des Etats-Unis quand il déclare :
«Ça tombe très bien pour la toute première loi que je signe. Nous confirmons un des premiers principes de ce pays selon lequel nous sommes tous nés égaux et nous méritons tous de poursuivre notre propre vision du bonheur».
Oui nous sommes tous nés égaux et pas seulement aux Etats-Unis. Qu'en est-il de l'égalité salariale en France? En moyenne, 20 à 30 % d'écart de salaire entre hommes et femmes.

29 janv. 2009

Je demanderai à Eric Besson

Le président du CRAN (conseil représentatif des associations noires) affirme qu'il demandera au ministre Eric Besson, à l'occasion d'un entretien prévu ce 29 janvier, "de s'impliquer activement dans lutte contre les discriminations et pour la diversité".

Concrètement, que peut-on attendre d'un politique qui passe sans état d'âme du secrétariat national socialiste à la vice-présidence du parti gouvernemental? Pour mémoire, Eric Besson a pondu un pamphlet intitulé "L'inquiétante rupture de Monsieur Sarkozy" en janvier 2007. Dans ce rapport il qualifie Sarkozy de "néo-conservateur américain à passeport français" et fustige la mise en avant du concept d'identité nationale. Un mois plus tard, il rallie et conseille le candidat UMP avant à la fois de remplacer Hortefeux au ministère de l'Immigration et d'intégrer la direction de l'UMP.

Le lapsus final du 25 janvier
Interviewé sur RTL, Eric Besson parle d’une "invasion venue d’Afrique" avant de se déjuger,en réponse à une question sur les origines de la France comme terre d’immigration.


Pour ma part, je doute de son implication dans la lutte contre les discriminations...

20 janv. 2009

Affaire Williana, le droit explosé en vol

La petite Congolaise Williana, 12 ans, a perdu sa mère au Congo (Brazzaville) avant de se retrouver en rétention administrative à l'aéroport d'Orly pendant 4 jours.

Que fait-elle à Paris ?
Elle est arrivée le 15 janvier en France pour rejoindre son père. Selon les autorités, les papiers de la fillette sont bricolés d'où le transbordement vers la prison administrative. Mais dans cette affaire, un fait est que le père de Williana est français et a essuyé deux refus à ses demandes de regroupement familial.

Finalement, la mobilisation et le début de médiatisation ont permis la libération de Williana.

Droits explosés
Au delà des procédures de l'administration française, que fait-on des droits de l'enfant ? La dignité veut que les conventions internationales ne soient plus bafouées par le pays des droits de l'Homme !
A tout choisir, je préfère voir la France accueillir de milliers d'enfants que d'anciens guérilleros.

19 janv. 2009

Racisme et amalgames, sans commentaire !

source: le-tigre.net

"Racisme et amalgames", voici un titre qui résume à lui tout seul l'essentiel de la discrimination des minorités.
En guise de commentaire, je cite Alvaro Gil-Robles, l’ex-commissaire européen aux Droits de l’homme :
« Les sentiments anti-Rrom sont si profondément ancrés que la discrimination à leur encontre ne semble pas illégale. » Alors, que faire ? « Prendre des mesures urgentes afin de mettre fin au climat d’impunité dans lequel se développent les propos racistes relatifs aux Tsiganes, voyageurs et Rroms migrants. »

Rrom peut être remplacé dans cette citation par n'importe quelle minorité, de préférence visible.

18 janv. 2009

En attendant l'investiture de Barack Obama

En attendant son investiture dans deux jours, Barack Obama a prononcé un discours d'unité et plein d'espoirs de cinq minutes sur les marches du Lincoln Memorial (là où Martin Luther King prononça le fameux "I have a dream" sur l'union des races).
Malgré les difficultés qui l'attendent, Barack Obama a affirmé : "Ce qui me donne l'espoir par dessus tout, c'est vous, Américains de toutes races, de toutes origines sociales".Il a cité notamment les handicapés, homosexuels et hétérosexuels, les Latinos et les Blacks,...

En France, il suscite l'espoir de 70% des Français (à raison). Mais qu'en est-il de l'espoir des politiques français ? Il n'est pas dit que tous les citoyens, dans leur diversité, se sentent soutenus.

15 janv. 2009

Barack Obama est contrôlé 2 fois plus à Paris ?

Contrôles au faciès
Une enquête menée par CSA en juillet 2008 nous indique que les Français des minorités visibles sont en moyenne 2 fois plus contrôlées que les autres.
Par ailleurs, près de 40% des Français appartenant aux minorités visibles ont eu le sentiment que le dernier contrôle qu'ils avaient subi était lié à la couleur de leur peau.

L'ampleur réelle des contrôles au faciès en France reste difficile à cerner.

Le film qui montre Barack Obama
Un film vu ce soir sur LCI montre un banal contrôle d'identité de la police nationale. Sauf que la personne interpellée fait son jogging et affirme aux policiers qu'elle est Barack Obama. En attendant son investiture la semaine prochaine aux Etats-Unis, le president est amené au poste.

Je vous laisse découvrir la fin de l'histoire du film.


Barack Obama contrôlé à Paris ! est envoyé par lecran


En réalité, le spot a été tourné avec Michael Lamar, le sosie "officiel" de Barack Obama.

14 janv. 2009

Auditions de la diversité à méditer

Voici une initiative qui a suscité beaucoup d'enthousiasme au Canada. Elle pourrait inspirer le service public de l'audiovisuel français.

De quoi s'agit-il ?

La télévision de Radio-Canada lance bientôt des auditions afin de se constituer une banque de comédiens autochtones ou issus des communautés culturelles de tous âges.
L'objectif est simple : "avoir un imaginaire de toutes les couleurs. On doit être le reflet de la société qu'on dessert comme service public", comme l'affirme Nadia Rousseau, première conseillère à la diversité à Radio-Canada.


Photo: Serge Gauvin: Danny Blanco-Hall incarne le père de l'enfant de Sophie Paquin.


Le saviez-vous ?

La société canadienne, comme parmi d'autres, a beaucoup changé au cours des dernières années. Au Québec, seulement entre 2001 et 2006, la proportion de la population appartenant à une minorité visible a grimpé de plus de 30 %.

L'ouverture à la diversité doit éviter la caricature dans les émissions : par exemple prévoir spécifiquement "un rôle de noir" serait contre-productif.

10 janv. 2009

Allo ? ici Blackbird

Difficile d'imaginer un félin dans le métro, pourtant elle en a rencontré l'autre soir : était-ce une panthère noire ou un grand chat ? Toujours est-il qu'en une fraction de secondes, un coup de griffes a suffi pour la couper de son (du reste du) monde.

Il est assez facile de mesurer la violence de l'agression et le choc subi par la victime que je ne suis pas. En écoutant Blackbird, je dit qu'elle pourra se réconforter au moins le temps d'un morceau de musique.




J'aime les chats sauf ceux qui volent les portables des dames seules. Le grand chat, comme la grande panthère noire, court toujours...

7 janv. 2009

Statistiques de la diversité: outil ou tabou

Je préfère le terme "statistiques de la diversité" à celui de "statistiques ethniques", mais finalement peu importe le terme adopté.
De nombreuses données statistiques nationales sont disponibles sur les populations en France, sauf particulièrement dans le cas de la population noire pour laquelle de telles données n'existent pas. Très souvent, il y a une levée de boucliers dès que la mise en place de ces statistiques de la diversité est évoquée.

Ainsi, le psychiatre Serge Hefez est convaincu qu'en France "des statistiques ethniques n’auraient en rien servi l’égalité", puisqu'elles "légitimeraient ici un mode de pensée ethnique que l’antiracisme cherche précisément à combattre".
Ceci me laisse supposer qu'un médecin, bien qu'il souhaite soigner un patient fiévreux, refuse obstinément l'usage du thermomètre. Raison ? Le thermomètre qui ne mesure que la température interne (fût-elle importante) du malade, n'a pas vocation à guérir celui-ci.
Au fait, une ordonnance efficace, adaptée à la pathologie du patient, n'est-elle pas le résultat d'un diagnostic bien posé de son toubib ?



Cette question des statistiques de la diversité doit être abordée sereinement sans subjectivité aucune. Objectivement, il s'agit plutôt d'un outil de travail (parmi d'autres) et non d'un tabou.

6 janv. 2009

Discrimination positive: des critères réducteurs

La discrimination positive ou l'affirmative action (à la sauce française) fait fantasmer bon nombre de Français : du citoyen lambda à nos intellectuels en passant par les politiques. Le discours est à géométrie variable, l'argumentation digne d'un contorsionniste.

Le discours ambiant
Pour beaucoup, la discrimination positive signifie la mise en place des quotas (cela a été le cas aux Etats-Unis) basés sur les fameux critères ethniques et religieux. La réalité est qu'elle se fonde avant tout sur un critère fondamental, celui de la compétence (si souvent ignoré dans le discours ambiant).
Dans la foulée, une ou plusieurs explications sont souvent avancées pour justifier le refus de cette discrimination-là. Voici les deux plus souvent entendues :
- l'égalité républicaine est inscrite dans la Constitution (La République a affirmé dans sa Constitution l’égalité devant la loi de tous les citoyens «sans distinction d’origine, de race ou de religion»), elle est donc garantie par la législation et l'Etat
- la discrimination positive ne marche pas si bien que ça.

Et la commission Veil ?
D'ailleurs, les conclusions de la commission Veil, chargée de proposer un nouveau préambule à la Constitution pour y inclure le respect de la diversité ne disent rien d'autre. Les membres de ladite commission déclarent que :
- l'affirmative action a été mise en place dans des pays où la discrimination raciale avait été inscrite dans la loi (ce qui n'est pas le cas en France)
- une politique d'action positive serait paradoxale parce que dans les pays où elle est en place, elle est en perte de vitesse, et parce qu'il serait très difficile de trouver des critères d'origines familiales acceptables
- la commission craint un affaiblissement du « vivre ensemble »

Conséquence : en ce début d'année, ce sont les critères sociaux qui sont maintenant à l'honneur.

Sur ces 3 points, je dis simplement ceci :
- la discrimination (négative) n'est pas non plus inscrite dans la loi, pourtant elle est pratiquée et se pratique au quotidien.
- cette politique de discrimination positive a donné des résultats visibles aux Etats-Unis depuis des décennies jusqu'à l'élection de Barack Obama (une fois de plus grâce à ses compétences et travail, ses talents et mérites). Mais l'histoire des Etats-Unis n'est pas celle de la France. Le paradoxe français est qu'au delà des principes et décisions en trompe-l'oeil, aucune action concrète à la mesure du problème posé n'est prise.
- concrètement, c'est quoi le "vivre ensemble"? A mon sens, cela signifie au moins une société plus juste et solidaire. J'ai parfois du mal à percevoir cette solidarité mais j'aimerais que l'on m'explique...

Critères réducteurs, prétexte pour maintenir le statu quo
Les faits discriminatoires sont divers et multiples, reposent la plupart du temps sur des critères d'origine (supposée ou réelle), religieux et sociaux. La discrimination positive ne menace en rien les interêts de ceux qui n'en bénéficient pas.

Autant que je sache, Sciences-Po ne discrimine pas les élèves des beaux quartiers avec sa discrimination positive. Il faut bien sûr des critères sociaux mais qu'ils ne soient pas réducteurs.
Il serait vain et dangereux de nier la diversité de la société française.

5 janv. 2009

Pourquoi tu chantes?

Depuis hier la météo annonce la neige et le froid, pour ne rien arranger aujourd'hui c'est jour de reprise. Dehors, alors qu'un petit manteau blanc commence à prendre au sol, une voix familière, venue d'ailleurs, finit par me donner l'énergie nécessaire pour sortir du lit. Je veux d'abord partager ce cadeau (For my baby) avec vous, il s'agit exactement de 2mn37 de pur bonheur.




Cette voix, l'avez-vous reconnue? La première fois, j'ai eu une pensée pour Nina (Simone). Oui, c'est celle de Louis. Non pas celui que vous croyez, pas Armstrong! Bien sûr Prima, accompagné de Keely Smith.
La preuve que la musique est universelle, une affaire de talent et non de couleur de peau ou d'origine. C'est aussi cela la diversité.

Plus tard, pendant que je continue à fredonner le morceau sous la douche, j'entends une petite voix qui me dit:
- papa pourquoi tu chantes?
- je fais comme toi
Il s'est mis à son tour à chanter l'air de son dessin animé préféré!

Pour tout dire, For my baby est l'un de mes swings préférés et n'hésitez pas à l'écouter en boucle comme moi.


4 janv. 2009

Vous êtes niveau Zéro


Une scène vécue en ce début d'année dans un grand centre commercial à l'ouest parisien. Il est 17h40 lorsqu'une dizaine de caddies bien remplis attendent leur tour, devant l'unique ascenseur en service qui mène vers le parking PA.
Les moins patients ou les plus courageux selon, prennent la direction des 2 escalators qui sont normalement destinés aux caddies. Mais les deux tapis roulants sont au tapis et déjà arrêtés depuis plusieurs jours: le client n'a plus qu'à pousser (ou tirer) son caddie pour travailler ses abdos et se faire un peu de muscle!

A gauche en sortant de l'ascenseur, une dame en fauteuil roulant attend aussi son tour avec son ticket de parking à la main. Manifestement, elle espérait voir quelqu'un lui céder son tour. A l'arrivée de l'ascenseur, à peine celui-ci vidé, deux caddies s'y engouffrent sans aucune attention à la dame. Finalement, elle sera du prochain voyage avec un caddie (pas le sien qui entre-temps a choisi l'option escalator).

Il me semble que les personnes valides peuvent avoir plus de sollicitude envers les handicapés. Vous êtes au niveau 0, je vous dis.


2 janv. 2009

2009, une bonne année...

2009, une année nouvelle riche et pleine de diversité. Et si 2009 pourrait simplement signifier :

2 fois plus de diversité
0 discrimination (par définition négative)
0 préjugé
9 fois plus d'égalité

Tel est mon vœu en ce début d'année!

Je souhaite à tous une bonne et heureuse année 2009